Saint-Nicolas d'Anapafsa (1)

Serge Montval

Dès le 11ème siècle, des ermites vinrent chercher dans ce décor exceptionnel la solitude et la paix. Au 14ème siècle, époque troublée, les ermitages se regroupèrent en monastères installés au sommet des roches dont l'accès difficile les protégeait de la violence des hommes. Il n'y avait ni route, ni pont ni escalier : on accédait aux monastères au moyen de frêles échafaudages, d'échelles approximatives qu'on pouvait retirer en cas de danger, ou de nacelles treuillées. (IMG_1645)

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

Message